Les causes et symptômes d’une infection broncho-pulmonaire

infection pulmonaire

L’infection broncho-pulmonaire est une infection bactérienne ou virale qui affecte les bronches ou les poumons et peut être causée par de nombreux germes identifiables en fonction du type d’infection provoquée. Ainsi, pour une pneumonie par exemple, les germes en cause sont des bactéries et pour une bronchite aiguë, ce sont des virus.

Lorsqu’un patient souffre d’une infection de type broncho-pulmonaire virale ou bactérienne, il a une toux sèche, des sécrétions au nez et à la gorge, une fièvre plus ou moins modérée, une sensation de brûlure au niveau de la trachée et un ensemble de douleurs similaires à ceux d’un état grippal.

Lorsque ces symptômes ne sont pas traités rapidement, ils peuvent évoluer et donner lieu à une douleur dans la poitrine, l’augmentation de la fièvre (au-delà de 38 °C), des crachats purulents ainsi qu’une grande fatigue.

Si à ce niveau, l’infection n’est pas toujours traitée, le malade risque d’avoir une diminution d’oxygène dans son sang et souffrir de septicémie. Les personnes présentant le plus de risques de complications sont les personnes mal nourries, alcooliques, diabétiques, âgées, immunodéprimées ou souffrant déjà d’une affection respiratoire.

Traitement et prévention d’une infection broncho-pulmonaire

Le traitement d’une infection broncho-pulmonaire se fait sous antibiotique notamment lorsqu’elle est d’origine bactérienne et permet au malade de recouvrer la santé en une ou deux semaines. Après une auscultation par le praticien et des examens cliniques minutieux, tels que l’examen sanguin, l’examen d’urine ou la radiographie thoracique, il est possible de confirmer l’infection et de la traiter.

Lorsque l’infection est rapidement décelée et traitée, il y a moins de risques de complications et la possibilité de recouvrer la santé très rapidement. Ainsi, en fonction de l’état de santé général du malade (maladies antérieures) et de ses habitudes (tabac, sport, alimentation), un traitement approprié sur une certaine durée sera préconisé.

Le traitement #1 pour soigner votre infection


spiriva pas cher
  • Format capsules
  • Prescrite pour traiter les symptômes de la broncho-pneumopathie chronique obstructive (BPCO)
  • Ordonnance en ligne et livraison gratuite
  • A partir de 151 € seulement

Généralement, dès la prise du traitement, la fièvre pourra disparaître après deux ou trois jours, mais la toux et les expectorations présentes dans les poumons mettront un peu plus de temps pour s’améliorer (il faudra compter un mois au minimum pour que le malade recouvre totalement la santé).

Laissez un commentaire 5 commentaires

Donald Répondre

Bonsoir, je suis depuis 3 semaines exposé à une toux sèche et un mal de gorge. Je suis allé consulter un médecin qui m’a demandé de faire une radiographie du thorax. On a décelé une pneumopathie interstitioalveolaires hiliopicale bilatérale plus accentuées à droite. Dès lors, il m’a prescrit les antibiotiques Curam 1000 et Rovamycine. Je suis le traitement depuis 5 jours, mais cela semble plutôt s’aggraver. Je n’arrive pas a dormir la nuit, la gorge me fait de plus en plus mal, la fièvre est croissante. Ce qui m’inquiète, c’est le fait de ne pas avoir mal à la poitrine quand je tousse, mais plutôt à la gorge. C’est comme si j’ai un tuyau dans la gorge. S’il-vous-plait, dites-moi ce qu’il y a lieu de faire.

Serge Grégoire Manga Répondre

bonjour, j’ai une infection pulmonaire et depuis peux j’ai senti que je me fatigue trop vite quand je joue au football ma question est de savoir si l’infection pulmonaire peut créé une baisse de forme a celui qui la porte ? Merci

nicole Répondre

bonjour,
cela fait depuis le début de l’année j’ai déjà eu 2 fois des antibiotiques et cela continue cela fait 2 mois que toutes les nuits je transpire de la nuque et j’ai une sensation de brulures
dans le dos et le thorax toujours un peu de fièvre qui m’oblige
à me changer 2 fois d’habits pendant la nuit..j’ai 66 ans mon médecin à l’impression que je suis une hypocondriaque mais je
suis très fatiguée mais ne tousse presque pas. il me semble que j’ai des glaires qui ne veulent pas sortir malgré les sachets
qui devraient me faire cracher mais rien de rien…je ne peux pas rester comme cela si vous pouviez me dire que faire…merci d’avance. j’ai un appareil contre l’apnée et je suis très vite essouflée.

henriette Répondre

Bonjour Je vois ici un cas qui me ressemble mais pas de réponse. Répondez vous en privé aux questions? Merci!

Céline boucher Répondre

J’ai sablé un plancher sans masque. Je suis très essoufflé depuis quelques jours et ressent beaucoup de fatigue. Que faire

Laissez un commentaire: